Généalogie pour les débutants
 

Vous aimeriez bien, vous aussi, goûter aux joies de la recherche généalogique, mais vous vous posez bien des questions, ne sachant comment faire, que faire,combien de temps cela vous prendra et quel prix cela vous coûtera.

Quand et comment commencer dans quel sens travailler?

Certaines associations d'amateur organisent des cours pour débutants ou des journées 'portes ouvertes'. il existe plusieurs directions: la généalogie 'ascendante' vous fera remonter le temps,vous conduisant à la recherche des disparus. et la généalogie 'ascendance agnatique' à partir d'un individu donné, par exemple vous-même, et remonter le temps, de fils en père le plus loin possible. La généalogie 'descendance' vous fera redescendre le temps en recensant votre parenté et vos cousins plus ou moins proches, morts ou vivants.

        Sigles et abréviations.   

Naissances: ° ou o    Baptême:   Mariage:
 Contrat de mariage: Cm   Divorce: )(   Décès: † 
Mort au champ d'honneur: Inhumation: (†)   Douteux:
Sans postérité: s.p.  Sans alliance (célibataire): s.a.    Remariage: x2, x3...
Père: P   Mère: M   Parrain: p
Marraine: m Témoin: t   Testament: ttt  
Cité en 1820: ! 1820   Avant 1820: /1820 Après 1820:  1820/  
Environ, vers: ca Archives Nationales: A.N Archives Municipales: A.M 
  Bibliothèque Nationale: B.N  

                                                                                            

Recueillez tous les écrits.

Les papiers personnels ou de famille, tout document officiel: carte nationale d'identité, extraits d'actes d'état civil, baptistères, mortuaires, religieux,livrets militaires, diplômes (scolaires, décorations, ....) actes notariés (tutelles, partages, successions, contrats de mariage...mais aussi actes de ventes, baux...)

Etat civil, sa conservation et son accès.

Crée en 1792, il fut obligatoire dans toutes les communes de France. Confié aux Mairies,il fut souvent, du moins à ses débuts, entre les mains de personnes peu instruites, pas sensibles aux règles de l'orthographe. La collections originale peut, selon le cas:

Être restée en mairie où elle sera consultable, toujours dans la limite des cent ans.(se renseigner des jours d'ouvertures et horaires.)

Service des archives municipales souvent relié à la bibliothèque, qui les communiquera en fonction de son règlement et de ses horaires (se renseigner en mairie.)

Archives départementales en principe, ces deux collections sont identiques. Elles réuniront, soit dans des registres uniques soit dans trois registres spécifiques, les actes de naissances, de mariages et de décès.

Classement dans les dépôts départementaux:

De façon identique dans tous les dépôts, les documents archivés sont classés par séries alphabétiques:                                                                                                         

 -Séries A à H: Ancien régime.   
 -Séries L:  pour la période révolutionnaire. 
 -Séries M à V et x à Z: pour la période postérieure à 1800.
 -Séries B: justices et parlements d'Ancien Régime.
 -Séries C: administration provinciale (donc archives fiscales,impôts.) 
 -Séries E: familles (fonds de familles, archives notariales, état civil et archives            paroissiales.                                                                                                     
 -Séries F: acquisitions (dont des fond de familles.)   
 -Séries I : fonds protestants.
 -Séries L : révolution (dont émigrés.)
 -Séries M : administration générale (recensements, liste électorales, fonctionnaires.)
 -Séries Q : domaines (dont fonds de l'enregistrement et des hypothèques.)
 -Séries U : justice après 1800.
 -Séries X : assistance publique. 
 -Séries Y : prisons (registres d'écrou.)

Le code de bonne conduite

Ne pas prendre les mairies et leurs employés, ni le personnel des A.D. pour des personnes chargées d'effectuer gratuitement votre généalogie à votre place. Les uns comme les autres ont d'autres tâches, notamment, pour ce qui concerne les personnels des A.D. la gestion des archives de la préfecture et du Conseil général.

Ne pas prendre les associations de généalogistes amateurs pour des distributeurs de généalogie et se souvenir que l'entraide est, par définition, libérale.

Ne pas pratiquer (sauf recherche ponctuelle te précise) de recherches par correspondances.

Manipuler archives et documents avec précautions, en évitant de les déclasser, de les annoter, de prendre des notes sur une feuille de papier appuyée sur des pièces anciennes, de décalquer, de photocopier ou de photographier au flash (voir article 22), et l'on doit malheureusement ajouter, s'abstenir d'en voler.

Toujours noter et communiquer cotes et références précises des documents dépouillés ou cités.

Toujours rester rigoureux et honnête, se méfier des conclusions hâtives.

Alors.....à vos arbres ! prêts ! partez !